• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Pharaon du Nil est tombé, vive la révolution arabe !

Le Pharaon du Nil est tombé, vive la révolution arabe !

Glorieux peuple d'Égypte, tu viens de chasser par ton courage admirable et par ta détermination formidable le plus grand des tyrans du monde arabe. Le pharaon du Nil est tombé. Ta volonté de vivre dans la dignité et ton désir de marcher vers la liberté sont plus forts que tous les impérialismes et tous les gouvernements qui ont honteusement soutenu le dictateur. L'Égypte n'a jamais été aussi belle qu'aujourd'hui. L'Égypte de la révolution est un océan d'espoir pour des millions et des millions d'opprimés du monde arabe.

Tu as renversé l'un des plus despotiques, des plus corrompus et des plus cruels régimes au monde.

Tu viens de donner généreusement une très belle leçon à tous ceux qui méprisent les peuples. Tu leurs a appris que, face aux injustices, face à la tyrannie, les peuples ont toujours le dernier mot. Tu étais le plus fort. Les bourgeoisies américaines et européennes, leurs intellectuels et leurs médias t'ont méprisé, traité d'incapable de mener la moindre révolte, incapable de penser la démocratie et le progrès. « Il faut, hélas, dire ce qui est : beaucoup d'intellectuels pensent au fond d'eux-mêmes que les peuples arabes sont des arriérés congénitaux à qui ne convient que la politique du bâton » (1). Aujourd'hui tu leurs as fait la démonstration magnifique que ce sont les peuples qui font l'histoire.

L'impérialisme américain et européen tremble devant cette formidable révolution qui, bientôt, va balayer tous les régimes despotiques arabes. L'impérialisme a peur de la démocratie. Il a tout fait pour maintenir au pouvoir les pires des dictatures. Il les a armées, financées et portées à bout de bras pour sauvegarder les intérêts d'une poignée de riches américains et européens. Les bourgeoisies occidentales, promptes d'habitude à s'enflammer pour soutenir les changements dans les pays de l'Europe de l'Est, se taisent lamentablement sur les révolutions arabes en cours. Car elles savent pertinemment que la libération des masses arabes opprimées est en contradiction objective avec leurs propres intérêts. L'impérialisme et la bourgeoisie qui le porte sont les amis des dictateurs, des tyrans et les ennemis de la démocratie et des peuples.

Glorieux peuple d'Égypte, tu es un vrai magicien. Tu as réussi à transformer l'hiver en printemps. C'est le printemps de tous les peuples arabes. Leur hiver était long, triste et leur souffrance terrible, mais aujourd'hui, de Rabat à Beyrouth, de Tunis à Bagdad en passant par Alger et Damas leur joie est immense. Ta révolution est celle de toutes les masses arabes opprimées qui vont certainement suivre ton exemple et se retourner à leur tour contre leurs propres tyrans. La révolution arabe est en marche.

Mohamed Belaali

----------------------------

(1) Le Monde du 6/7 février 2011, page 3.


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • jaja jaja 12 février 2011 11:12

    Et ici en Europe les détracteurs auto-proclamés du « mondialisme » sont bien frileux voire crachent ouvertement sur ces soulèvements magnifiques des peuples égyptiens et tunisiens... Il suffit de les lire sur Agoravox...

    « Mondialisme » mot creux cachant la réalité de ce monde dirigé par l’impérialisme américain et son armée criminelle aidés par tous leurs valets, dont les dirigeants de l’impérialisme français, comme on a pu le voir avec Alliot Marie offrant l’appui de la police française en Tunisie ou par la formation de forces de répression égyptiennes par le gouvernement français.

    Au plaisir de vous lire à nouveau Mohamed...


    • Mohamed Belaali 12 février 2011 11:20

      A Jaja,
      Merci infiniment pour tes encouragements.
      Mohamed Belaali


    • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 12 février 2011 12:38

      Après la libération de l’Europe de l’Est du joug soviétique, de l’Amérique latine du joug états-unien, encore en devenir, vient aujourd’hui celle du monde arabe du joug euroétats-unien.

      Toutes les dictatures sont vouées tôt ou tard à disparaître. Parfois après bien des souffrances, les peuples finissent par atteindre la démocratie, qui n’est pas un régime réservé aux pays riches, mais une aspiration humaine.

      Aucun peuple n’a intérêt à en voir un autre soumis, car cette soumission même est le prétexte au pire pour lui-même. Et chaque libération de l’un est une condition pour celle de l’autre.

      Ce qui arrive est une bonne nouvelle pour tous. Enfin presque : sauf l’oligarchie internationale qui voulait soumettre tous les peuples les uns après les autres.

      Il nous reste à nous libérer du joug financiaro-mondial qui oppresse tous les peuples par une politique délibérée de destruction sociale et de division ethno-culturelle.

      Que les différents peuples, dans leurs diversités, aient confiance les uns envers les autres, et méfiance envers leurs dirigeants. Et non l’inverse !


      • BOBW BOBW 13 février 2011 08:51

        «  Que les différents peuples, dans leurs diversités, aient confiance les uns envers les autres, et méfiance envers leurs dirigeants. Et non l’inverse ! »

        Et oui ,à commencer par nous-mêmes avec le tout petit roi. !

      • tinga 12 février 2011 14:00

        J’aimerais partager votre optimisme, et il est vrai que si les peuples du sud de la méditerranée parviennent à se libérer, alors les « démocraties » occidentales vont montrer à leurs populations leur vrai visage, l’illusion démocratique n’a pu être entretenue en occident que par un pillage meurtrier du reste de la planète, les révolutions égyptienne et tunisienne ne pourront réussir que si beaucoup d’autres nations se mettent en marche, partout, en Europe, aux usa, en chine, la finance est mondialisée depuis des siècles, quand les peuples sont en encore à se méfier les uns des autres. Je crains que la révolution ne puisse être que mondiale.


        • OMAR 12 février 2011 19:00

          Omar 33

          Bonjour Mohamed : « la libération des masses arabes opprimées est en contradiction objective avec leurs propres intérêts...

          Pour A. Merkle, tout ce qu’elle perçoit dans cette volonté des peuples arabes à se liberer du joug des dictatures qui les oppriment, se résume en trois .....ordres :

          -Respect des accords de paix...
          -Maintien de l’actuelle »stabilité" politique régionale.
          -Garantie pour la sécurité d’Israèl..

          Et pour le peuple égyptien ?
          Que du mépris...
          Même Leibermann n’a pas osé de telles déclarations.


          • Nathalie 12 février 2011 23:43

            Peut-on laisser aux peuples tunisien et égyptien quelques jours de répit avant de se lancer dans de grandsdébats sur leur avenir respéctif ?
            Regardons avec émotion ces égyptiens nettoyant la place Tharir , c’est tout simplement un peuple qui s’approprie sa nation par ces gestes hautement symboliques ! 
            Demain sera difficile certainement mais laissons les reprendre leur souffle !

            Merci Mohamed de votre article si fort en espérance. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mohamed Belaali


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès