• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Fillon, le candidat des riches et des nantis...

François Fillon, le candidat des riches et des nantis...

François Fillon est le candidat des riches, des nantis : son programme est une "purge patronale", ose même déclarer Alain Madelin.

"Je pense que le programme de François Fillon est une caricature du libéralisme qui apparaît comme une purge patronale. C'est du Robin des bois à l'envers : prendre de l'argent aux pauvres pour le donner aux riches...", affirme Alain Madelin, ancien ministre de l'économie, qui fut pourtant, un fervent défenseur du libéralisme.

Suppression de l'impôt sur la fortune, baisse des charges des entreprises, augmentation de la TVA, suppression des 35 heures, report de l'äge de la retraite : des mesures qui visent les catégories les plus modestes.

Avec le programme de la droite, on s'achemine vers une société encore plus injuste et inégalitaire.

De plus, la commission européenne et le FMI préconisent, enfin, de faire de la relance, de modérer les politiques d'austérité qui ne fonctionnent pas.

Ainsi, le programme de Fillon, et dans une moindre mesure, celui de Juppé vont à l'inverse de ces recommandations.

Conservateur, catholique, Fillon séduit la frange la plus riche de la population : les retraités nantis, les patrons, les élites bourgeoises.

Le châtelain François Fillon défend sa caste, celle des plus riches, et refuse de voir la détresse des plus démunis.

Qui soutient François Fillon ? Les catholiques, les "paroissiens", un électorat conservateur, de riches retraités qui veulent préserver leur patrimoine.

François Fillon a obtenu ses meilleurs résultats dans des départements d’ancrage catholique, en particulier en Bretagne et dans les Pays de la Loire.

Le programme de François Fillon vise, aussi, les fonctionnaires, les enseignants : on se souvient que François Fillon fut le premier ministre zélé du plus grand pourfendeur de l'Education Nationale, Nicolas Sarkozy qui avait, en son temps, supprimé des milliers de postes de professeurs : on en a vu les résultats désastreux.

Je me souviens, aussi, d'un article diffusé dans le journal Paris-Match : François Fillon posait, entouré de sa famille, devant son "manoir", sa belle résidence sarthoise. La demeure est somptueuse, le parc grandiose : l'ancien premier ministre semblait y afficher son patrimoine...

On découvrait même une photo où François Fillon posait, avec son cheval, encore un signe aristocratique d'une élite qui se distingue du commun des mortels.
 

Il n'est, donc, pas étonnant que François Fillon oublie, dans son programme, les gens modestes : il vit dans un monde aristocratique, trop éloigné du vrai peuple, celui qui travaille durement pour gagner sa vie.

 

http://rosemar.over-blog.com/article-le-chateau-de-francois-fillon-117086827.html

 

http://rosemar.over-blog.com/article-le-chatelain-en-son-chateau-119823044.html

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2016/11/fillon-le-candidat-des-riches-et-des-nantis.html

 

Documents joints à cet article

François Fillon, le candidat des riches et des nantis...

Moyenne des avis sur cet article :  2.74/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • Montdragon Montdragon 23 novembre 2016 17:53

    Mais ma bonne dame qui est la candidate gaulliste dans cette affaire ?
    Celle qui sera éliminée à 47 % ; tout comme en 2007 ?
    Celle qui sera élue par les moins de 65 ans, mais..les mamies votent bien et en nombre, d’où l’inutilité de voter.
    Jeunes , mourrez donc.


    • berry 23 novembre 2016 19:00

      @Montdragon
      Fillon, c’est le candidat des vieux.
      47 % de ses électeurs ont plus de 65 ans.
       
      Ca les dérange pas que les jeunes bossent davantage, c’est eux qui en profitent.


    • V_Parlier V_Parlier 23 novembre 2016 20:16

      @Montdragon
      Jeunes commes vieux sont européistes, il ne leur reste donc plus qu’à voter pour un néolibéral. Quitte à le faire, autant voter pour celui qui ne ment pas. Parce-que n’importe quel autre européiste, même un syrizien comme Mélenchon, sera forcé d’appliquer un tel programme économique de toute façon. On a vu la Grèce, on a bien rit (mais là-bas ils ne rient pas).


    • rosemar rosemar 23 novembre 2016 21:41

      @berry

      Le candidats des vieux, des cathos, des riches..., en effet.

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 23 novembre 2016 21:50

      @rosemar

      Le candidat des vieux, des cathos, des riches..., en effet.

      Tiens, voilà que Péronnelle des Calanques, comme fergus, sombre dans le terranovisme primaire.
      Comme il y a plus de pas-vieux, de pas-cathos et de pas-riches, on est sauvé !!!!

    • devphil devphil 24 novembre 2016 08:40

      @berry


      Ce sont les vieux de plus de 65 ans qui ont du patrimoine et n’ont pas problème de retraite ou de ponction fiscale sur les salaires.
      D’ou la position de Fillon sur la suppression de l’ISF , c’est du dogmatisme de droite.

      Comme les 35 Heures sont à supprimer pour la droite.

      La mariage pour tous est trop sensible mais il fait aussi partie pour la droite de la décadence à juguler.

      Travail , Famille , Patrie nous voila revenu au bon vieux du Maréchal .....

      Philippe 



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 10:05

      @devphil
      Primaires de droite ou de gauche, au final et quels que soient leurs discours électoraux, ils appliqueront tous les réformes structurelles de l’ UE et la politique étrangère conforme aux décisions de l’ OTAN...


      Le Trésor public ne s’en cache même pas, il tient à jour un tableau des réformes structurelles : Voir le tableau page 160 - annexe 4 :
      « Suivi des recommandations adressés à la France par le Conseil de l’ UE le 8 juillet 2014. »

      Et voici la suite des réjouissances pour la zone euro, donc pour la France.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 10:10

      @Montdragon
      Tous ceux qui n’ont pas le Frexit comme priorité sont désormais « Gaullistes » !
      Le pauvre de Gaulle doit en faire des moulinets dans sa tombe ...

      « UPR : Embouteillage des récupérateurs à Colombey : l’indécence atteint des sommets ! » 


    • Fergus Fergus 24 novembre 2016 10:29

      Bonjour, Montdragon

      « Jeunes , mourrez donc. »

      Mauvaise conclusion : rien n’interdit aux jeunes de se mobiliser en nombre pour soutenir des candidats alternatifs défenseurs de progrès social.

      D’où, au contraire de ce que vous dites, la nécessité de voter pour ne pas laisser le champ libre aux classes d’âge et aux catégories socio-professionnelles qui se mobilisent !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 11:21

      @Fergus
      En Grèce, ils se sont mobilisés pour un super programme de Gauche en 2012.


      4 ans après, la police charge les retraités qui manifestent contre une nouvelle baisse de leurs pensions...

      Il n’y a pas de solutions de Gauche en restant dans l’ Union européenne, car l’ Europe n’est pas réformable. 

    • capobianco 24 novembre 2016 17:56

      @Berry

      47% de « vieux » votent fillon, ben donc 53% ne votent pas fillon.

      Je n’aime pas les anti vieux, jeunes ou moins jeunes comme les anti jeunes, vieux ou moins vieux.

      C’est l’art de diviser les gens et pendant ce temps.......


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 18:03

      @capobianco
      Quand on compare la mobilisation pour la primaire de Droite à l’ensemble des électeurs inscrits, cela donne une autre perspective, qui ne correspond pas aux temps que les médias leur consacrent...

      Ils feraient mieux de présenter les autres Partis politiques...


    • socrate socrate 24 novembre 2016 19:09

      @devphil
      Désolé de vous contredire mais dans « les vieux qui ont du patrimoine..., vous oubliez probablement tous ceux qui ne gagnant que le minimum retraite, vivent dans un logement trop chèrement payé pendant toute une vie ou dans un vieil héritage familial.
      Ceux là paient aussi les taxes d’habitation et foncières, copropriété souvent plein pot, eau, électricité sans remises, sans oublier les soins de santé plus importants et la tva que ces messieurs veulent encore augmenter.
      Pour eux aussi le racket continue, les retraités n’ont pas tous une résidence secondaire au Maroc ou au Portugal.
      Mais comme dit Brel, »les vieux c’est pas original« . Et ça vote souvent à droite même quand ça cherche à manger dans les poubelles.
      Signé, un » vieux" qui n’a jamais voté à droite même en 2002 et qui n’a entendu personne parler d’eux lors de cette primaire bidon !


    • Le421 Le421 25 novembre 2016 09:31

      @Fifi Brind_acier
      Sauf que la France et la Grèce n’ont pas le même poids en Europe...

      Faux ??


    • Jeekes Jeekes 23 novembre 2016 17:58

      « Qui soutient François Fillon ? Les catholiques, les »paroissiens« , un électorat conservateur, de riches retraités qui veulent préserver leur patrimoine. » 

      Et bien d’autres mon bon Monsieur, bien d’autres.

      A votre avis, quel pourcentage de sans dents iront voter pour lui ?


       



      • Jeekes Jeekes 23 novembre 2016 17:59

        @Jeekes
         

        Oups.
        Lire Ma bonne Dame, toutes mes confuses... 

      • rosemar rosemar 23 novembre 2016 18:19

        @Jeekes

        Le problème est que les électeurs n’ont plus vraiment de choix : pour qui voter si par exemple, au deuxième tour de la présidentielle, il faut choisir entre François Fillon et Marine Le Pen ?

      • Jeekes Jeekes 23 novembre 2016 18:44

        @rosemar
         

        Mais quand les électeurs ont-ils réellement eus le choix, de mémoire, les « pauvres » ont toujours élus des riches, non ?

        Bon, faut dire que des pauvres, en politique, je ne me souviens pas d’en avoir vu.
        Exception faite, peut-être, de « Jojo » Marchais, enfin, le seul qui aurait pu avoir une chance. A l’époque... 

        Mais les pauvres aiment les riches, ça les fait rêver, c’est le syndrome de la concierge. Genre les lecteurs de Match, Gala, Voici, et plein d’autre merdes communément nommées « presse people ». Beurk ! 
        (Pardon aux concierges, c’est juste une tournure de langage, mais quand même...) 

      • rosemar rosemar 23 novembre 2016 20:43

        @Jeekes

        On a toujours élu des riches, oui, mais dans le cas de Fillon, vous avez vu son programme ? 
        C’est terrible ! Les pauvres vont être laminés par toutes les mesures qu’il envisage...
        Des régressions sociales tous azimuts.

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 10:19

        @Jeekes
        Les pauvres subissent l’organisation des élections « à la sauce marketing » !
        Une fois pré sélectionnés par les Young Leaders ou par le Bilderberg, les médias vendent les candidats comme des paquets de lessive, y compris les médias publics, et leur trouvent toutes les qualités : « compétent », « sérieux », « normal », toussa, toussa....

        « Les élections pour les nuls »


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 10:31

        @rosemar
        C’est normal, vous refusez de sortir de l’ Europe des 1%, ils décident pour nous !
        C’est ce que demande le MEDEF depuis 1945 !


        Ils vont d’autant moins se gêner que la Gauche occidentale ne sait plus où elle habite !

        Et que tous les syndicats (sauf S.U.D) sont affiliés à la Confédération européenne des Syndicats, financée par Bruxelles... En France, les syndicats n’ont pas besoin d’adhérents, ils se partagent 4 milliards d’euros chaque année !


        Ils possèdent des châteaux..., au moins, on est rassurés, toute la Gauche n’est pas paupérisée...

      • Fergus Fergus 24 novembre 2016 10:32

        Bonjour, rosemar

        L’alternative : un vote le plus massif possible pour Mélenchon au 1er tour afin de faire mentir les probabilités.


      • Dzan 24 novembre 2016 11:12

        @rosemar
        LA PECHE A LA LIGNE


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 11:23

        @Fergus
        Encore faut-il que Julien Dray ne savonne pas la planche à Mélenchon, comme Killary pour Sanders...


      • capobianco 24 novembre 2016 18:18

        @Jeekes
        Les pauvres ne votent plus. Les chômeurs, les retraités dans la misère, tous ceux qui n’ont plus d’espoir ne votent plus .

        Croyez vous que font les riches et les « aisés » ? Ceux qui votent pour les riches sont ceux qui le sont et ceux qui croient faire parti du lot parce qu’ils vivent bien c’est à dire une bonne partie de la classe moyenne ; des professions libérales, artisans, commerçants, cadres, petits chefs, certains fonctionnaires (qui croient encore ne rien craindre) et quelques pauvres qui regardent trop la télé.... Pas tous mais une bonne partie.

        Les 50% d’abstentionnistes sont des pauvres qui ont perdu tout espoir et c’est pourtant eux qui pourraient changer la donne. Mais il y a tellement de désinformation, tellement de divisions entretenues par toutes les chapelles qui se disent de gauche.


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 23 novembre 2016 18:00

        Les riches et les nantis ont toujours été élus par ceux qu’ils m« prisent : les sans-dents et les plucs qui sont parfois les mêmes. Sociologiquement, les »pauvres« constituent la majorité de la population mais ce sont les nantis qui sont élus. 


        Le tout est de savoir dans quelle proportion le »syndrome du larbin" fonctionnera cette fois-ci.

        • leypanou 23 novembre 2016 18:36

          @Jeussey de Sourcesûre
          les »pauvres« constituent la majorité de la population mais ce sont les nantis qui sont élus : vous croyez vous qu’un ouvrier va voter Philippe Poutou car il est ouvrier comme lui ? Bien au contraire, il va se dire : s’il a été incapable d’avoir une bonne situation, c’est qu’il est nul (tous les sans grades ne raisonnent pas comme çà).

          Et il va voter pour le médecin, l’avocat, le haut fonctionnaire énarque, etc, etc. Et l’ascension de l’énarque Philippot a été très rapide chez les « patriotes ».

          Le sans dents sert souvent de marche-pied, mais il ne s’en rend pas compte.


        • Fergus Fergus 24 novembre 2016 10:34

          Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

          Parfaitement exact. « Les riches et les nantis » seraient impuissants à contrer un vote alternatif massif des pauvres et des précaires s’ils se mobilisaient.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 10:35

          @Jeussey de Sourcesûre
          Le drame, c’est que la Gauche à la sauce néo cons, a suivi avec entrain les conseils de TerraNova : « abandonnez les classes populaires au profit des minorités » !
          Comme si la Gauche était trop feignasse pour s’occuper des deux ...


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 10:43

          @Fergus
          Vous devriez chercher du côté d’un certain Ernesto Laclau, c’est lui qui inspire les politiques de la Gauche dite radicale ...

          « Itinéraire de la démocratie radicale d’ Ernesto Laclau »


        • Richard Schneider Richard Schneider 24 novembre 2016 16:53

          @Fifi Brind_acier


          Très juste : la Gauche a abandonné les classes populaires ; c’est pourquoi des responsables de la CGT sont devenus frontistes (j’en connais personnellement en Lorraine). Quant à Mélanchon qui, s’il démolit avec un certain brio les programmes des candidats à la primaire de la droite, il préfère des petits bruns aux yeux noirs aux grands blonds aux yeux bleus - lui aussi a fait son marché chez les minorités. C’est bien triste tout ça. Les « anciens » doivent se retourner dans leurs tombes.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2016 18:08

          @Richard Schneider
          Ce que vous reprochez à Mélenchon n’est pas au centre de son projet...
          Il donne la priorité aux renégociations des Traités européens, pas au Frexit.
          Et il a un programme pour la France impossible à réaliser, car il est interdit de faire des politiques intérieures nationales différentes des décisions européennes.


        • capobianco 24 novembre 2016 18:37

          @Fifi Brind_acier

          N’importe quoi. Le seul qui parle de la pauvreté à chacun de ses meetings ou dans ses rares télévision c’est Mélenchon. 

          https://www.youtube.com/user/PlaceauPeuple

          Quand à l’Europe il faut arrêter votre propagande.

          http://www.jlm2017.fr/sortir_des_traites_européens

          Vous faites parti des ceux qui désespèrent les gens, vous passez votre temps à taper sur la seule alternative de gauche en mentant comme on peut le voir avec les liens que je vous envoie. Voter pour votre groupe c’est comme pour le npa ou lo, c’est des voix égarées qui nous empêcheront de voir la vraie gauche au second tour. Je sais, je perd mon temps avec vous.


        • Le421 Le421 25 novembre 2016 09:39

          @capobianco
          Ca ne fait rien. Dire la vérité, même une seule fois, n’en fera JAMAIS un mensonge.

          Alors que répéter cent fois la même bêtise pour en faire une vérité, chez les esprits faibles, ça peut marcher.

          Votre remarque est logique et lucide, je la partage.

          La seule alternative de gauche qui nous sera proposée en 2017 avec la possibilité de dépasser les 15%, c’est Mélenchon.
          Et si vous m’en trouvez un (ou une) autre, je prends les paris à 100 contre un.

          Qui relève le défi ?? J’attends.


        • fraxi fraxi 23 novembre 2016 18:03

          On peut egalement ajouter à ces signes ostensibles de richesse la fameuse montre « Rebellion Predator » à 20.000 euros qu’il s’est offert avec ces modestes émoluments de parlementaire.
          1 an de salaire d’un enseignant au poignet...
          Moralement que peut on penser d’un homme qui puisse mettre autant d’argent dans un objet aussi futile, c’est indécent.
          http://www.lepoint.fr/images/2013/07/10/2823832lpmw-2823833-jpg_3883958.jpg

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès