• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Burkini, islamophobie et fascisation des esprits

Burkini, islamophobie et fascisation des esprits

Quatre policiers armés forcent une femme musulmane à se dévêtir en public sur une plage de Nice parce qu’elle porte un foulard et une tunique à manches longues. Car dans la France d'aujourd'hui « l’accès aux plages et à la baignade est interdit à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité, respectant les règles d’hygiène et de sécurité des baignades » (1). Ces arrêtés municipaux qui fleurissent un peu partout sont confortés par les tribunaux administratifs et soutenus par le premier ministre Manuel Vals, « Je soutiens ceux qui ont pris des arrêtés, s’ils sont motivés par la volonté d’encourager le vivre ensemble » (2). Pour Laurence Rossignol, ministre des droits des femmes, le burkini doit être combattu sans arrières pensées politiques : « Pour combattre cet archaïsme, il faut des personnalités politiques de sang-froid, et sans arrière-pensée » (3). JP Chevènement, qui va probablement présider la Fondation pour les œuvres de l'Islam, après avoir traité les jeunes des cités populaires de sauvageons, demande aujourd'hui aux musulmans de France d'être discrets : « Le conseil que je donne dans cette période difficile est celui de discrétion » (4). François Hollande offre ainsi la présidence de cette fondation à un homme qui méprise les musulmans ! Et on va taire par pudeur toutes les déclarations répugnantes de nombreuses autres personnalités et des racistes déguisés en laïcs. Heureusement que le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative, a suspendu l'arrêté « anti-burkini » pris le 5 août dernier par le maire de Villeneuve-Loubet. Mais le premier ministre et les maires qui ont signé ces arrêtés s'entêtent et continuent leur croisade contre les femmes musulmanes à travers le burkini.

Pour les hommes et les femmes politiques, le vivre ensemble et la discrétion signifient certainement exclure une partie de la population notamment la fraction la plus vulnérable, les femmes musulmanes. Elles doivent être, au nom de la laïcité et de la libération des femmes, pourchassées, humiliées, stigmatisées et livrées à la vindicte populaire. Attroupements, insultes, brimades accompagnent les verbalisations : « Rentrez chez vous ! Madame, la loi c’est la loi, on en a marre de ces histoires, ici, on est catholiques ! » (5) .

Mais derrière toute cette agitation et cette excitation se cache une réalité que la classe dominante tente d'occulter. En temps de crise économique, la bourgeoisie a toujours besoin d'inventer, de fabriquer des boucs émissaires. Les musulmans remplacent aujourd'hui en quelque sorte, dans des conditions très différentes et toute proportion gardée, les juifs d'hier. La brutalité, la haine, le racisme, la misogynie, la xénophobie, l'islamophobie etc. sont des éléments essentiels que la classe dominante instrumentalise pour maintenir, vaille que vaille, l’accumulation et la concentration de la richesse entre les mêmes mains. Il ne s'agit pas d'un problème religieux ou ethnique, mais d'un problème social et politique. La bourgeoisie n'attaque pas l'Islam en tant que tel, mais l'utilise comme elle utilise le terrorisme, qu' elle a par ailleurs largement contribué à créer, pour mieux masquer sa propre responsabilité et celle de son système en général dans la situation économique et sociale désastreuse dans laquelle se trouve la France aujourd'hui. Il suffit de voir les relations privilégiées qu'entretient la bourgeoisie française avec des pays comme l'Arabie Saoudite pour s'en convaincre. Rappelons que ce pays a une vision ultra-dogmatique, rétrograde et violente de l'Islam (le Wahhabisme) et où les droits des femmes sont tout simplement inexistants (6).

Cette manipulation des esprits permet également à la classe dominante de détourner la colère des travailleurs et des masses populaires des vrais combats et des vrais problèmes : chômage de masse, précarité, démantèlement du droit du travail, destruction des services publics, suppression progressive des prestations sociales etc. Et comme disait Lénine « La bourgeoisie réactionnaire s'est partout appliquée, à attiser les haines religieuses, pour attirer dans cette direction l'attention des masses et les détourner des questions politiques et économiques véritablement importantes et capitales » (7). En montrant du doigt non pas le capitalisme évidemment qui est en train de détruire l'homme et la nature mais les musulmans, la bourgeoisie déforme la réalité, la travestit. Elle se présente tel un prestidigitateur habile attirant l'attention de la population par un tour extraordinaire sur le burkini, le voile, les jupes longues, la viande hallal, le menu de substitution dans les cantines scolaires etc. pour mieux dissimuler ses véritables objectifs, perpétuer ses privilèges. La rhétorique anti-islamique se substitue par ailleurs largement au vide des programmes des gouvernements successifs et de la plupart des partis politiques fidèles serviteurs des puissants.

Une partie de la population, malheureusement de plus en plus importante, éduquée et élevée dans la haine de « l'Autre » succombe facilement à ce discours démagogique. Apeurée et traumatisée par des décennies d'austérité, elle se jette dans les bras d’un pouvoir qu’elle croit protecteur notamment en période de crise économique. Il faut dire qu' à longueur d'année et surtout en période électorale on lui ressasse inlassablement, à travers les médias, les mêmes mots et les mêmes images : Islamophobie, Immigration, Insécurité, Terrorisme, Identité nationale, Réfugiés … Ces thèmes creux seront probablement les questions centrales de la campagne électorale pour la prochaine présidentielle.

Aujourd'hui, le capitalisme en crise produit et continuera à produire des « valeurs » de haine, de xénophobie, d’islamophobie etc. C'est à ce système qu'il faut s'attaquer et à la classe qui le porte et non aux femmes, aux travailleurs immigrés, aux réfugiés quelque soit leur confession.

 

Mohamed Belaali

http://www.belaali.com/

-----------------------

(1)http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/08/11/le-maire-de-cannes-interdit-les-vetements-religieux-a-la-plage_4981587_3224.html

(2)http://www.laprovence.com/article/politique/4078328/valls-sur-le-burkini-une-vision-archaique-de-la-place-de-la-femme-dans-lespace-public.html

(3)http://www.europe1.fr/politique/laurence-rossignol-denonce-le-burkini-profondement-archaique-2820898#xtor=CS1-16

(4)http://www.leparisien.fr/politique/je-ne-me-deroberai-pas-15-08-2016-6041519.php

(5)http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/laicite/polemique-sur-le-burkini/une-femme-verbalisee-sur-une-plage-de-cannes-parce-qu-elle-portait-un-voile_1766809.html

(6)http://www.belaali.com/article-arabie-saoudite-le-silence-complice-des-bourgeoisies-occidentales-sur-les-revoltes-populaires-109557989.html

(7) Socialisme et religion, « Novaïa Jizn » n° 28, 3 décembre 1905.


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • tf1Groupie 29 août 2016 10:49

    Discours toujours aussi simpliste : les tensions communautaires sont fabriquées par les élites pour nous empecher de réfléchir.

    Ben justement, il faudrait réfléchir un peu plus profondément et ne pas se borner à des raccourcis du genre « les musulmans d’aujourd’hui sont les juifs d’hier ».

    Et ne pas remplacer un bouc émissaire par un autre bouc émissaire.


    • Alren Alren 29 août 2016 13:08

      @tf1Groupie

      les tensions communautaires sont fabriquées par les élites pour nous empêcher de réfléchir.


      En tout cas, elles en profitent bien pour nous empêcher de réfléchir !


      Ceci dit, je pose une question : que se passerait-il si une femme se dorait au soleil sur une plage des pétromonarchies en maillot deux pièces ?

      Se contenterait-on de lui demander gentiment de se rhabiller où ne serait-elle pas brutalement jetée en prison en attendant de recevoir des dizaines de coups de fouet ?


      J’attends la réponse de l’auteur de l’article.


    • voxpopuli voxpopuli 29 août 2016 14:11

      @Alren
      Sous prétexte que l’Arabie Saoudite est un Etat ultra-liberticide on doit être content que la France le soit « juste un peu » ?

      Etrange manière de raisonner...

    • Alren Alren 29 août 2016 17:37

      @voxpopuli

      Au XIXe siècle la hiérarchie catholique était aussi intolérante que les islamistes aujourd’hui. Elle combattait les libéraux et les républicains avec la même mauvaise foi qu’eux.

      Un prêtre de bonne foi, lui, Lamennais, comprit le manège et s’en désolidarisa par cette phrase admirable, se figurant à la place d’un clérical : « Je vous réclame la liberté au nom de vos principes (des Droits de l’Homme), je vous la refuse au nom des miens (le principe clérical). »

      Admirable de lucidité et de droiture !

      Si l’auteur était de bonne foi, il combattrait, à la manière de Voltaire, avec une plus grande virulence, l’intolérance islamiste avant celle de la république puisque la peine dans les pays du Golfe est incommensurable de celle qu’a subi cette femme en France, à savoir rien du tout, même pas une amende.

      Nul n’est obligé de vivre dans la république. A contrario, certaines personnes ne peuvent quitter les pays du Golfe parce qu’elles ne peuvent obtenir leur passeport confisqué par l’administration et sont en détresse.

      Où est l’urgence ?


    • marceau2 (---.---.70.139) 29 août 2016 18:41

      @Alren

      Quelle bêtise crasse.

      La laïcité, la séparation entre le spirituel et le temporel est une invention chrétienne, c’est ainsi.

      C’est la République qui s’en est pris au catholicisme, pour réduire son influence et accaparer, à son profit, des domaines d’activité qui étaient son apanage depuis des siècles.

      -L’éducation.

      -L’aide sociale

      -Les hôpitaux

      Il n’y a aucune comparaison possible, ni de prés, ni de loin avec l’islam qui est loin de n’être qu’une simple religion mais qui prétend, par son emprise, couvrir tous les domaines de la vie des gens. .Rien de ce qui fait la vie des gens n’échappe à réglementation, à la codification de l’islam, et à son expression juridique, la charia.

      L’islam doit être considéré et admis pour ce qu’il est ; un totalitarisme globalisant, ce qui n’a rien à voir, ni de prés ni de loin avec le christianisme ! 


    • mmbbb 29 août 2016 19:28

      @marceau2 « La laïcité, la séparation entre le spirituel et le temporel est une invention chrétienne, c’est ainsi. » je n’avais jamais lu ce genre de connerie. Sous l ’ancien regime existait le delit de blaspheme Sous la revolution il y eut les prêtres refractaires Quant a la separation de l Etat et de l’eglise il y eut 1905. Ce n’est pas l’eglise catholique qui a demande cette separation mais les republicains Par ailleurs ce sont les franc macons qui amenèrent la revolution Sous la III republique les francs macon etaient tres present et Jules ferry qui imposa l’education obligatoire en etait un La hiérarchie catho detestait les francs macons Voltaire appelait l’eglise « l infâme » . L’eglise a perdu son influence puisqu elle subit les combats acharnes des republicains d’une part et des scientifiques d’autres par démontèrent ces dogme. Galillé ne vous rappelle rien ? Giordano Bruno lui fut brûle arretez de dire n importe quoi


    • mmbbb 29 août 2016 19:32

      @voxpopuli Vous êtes les idiots utiles des radicaux, ils doivent applaudir des deux mains Vous devriez vous renseignements sur la naissance de vêtements


    • marceau2 (---.---.70.139) 29 août 2016 22:29

      @mmbbb

      Vous n’auriez jamais du arrêter votre scolarité en 5éme et écouter vos parents qui vous conseillaient de continuer, ça vous aurait permis d’éviter d’étaler votre nullité !


    • Iren-Nao 30 août 2016 02:40

      @Alren
      J’ai beaucoup vecu aux UAE et ce n’est pas les bikinis qui manquent dans le coin.
      Cela excite beaucoup tous ces miserables travailleurs pakistanais qui viennent reluquer une main dans la poche.
      J’avoue que cette liberalisation m’a toujours epate.
      Iren-Nao


    • epicure 30 août 2016 04:27

      @marceau2

      tu te contredis toi même ce qui démontre que ton accusation de bêtise crasse ne vaut rien, tu ne comprends même pas ce dont tu parles.
      Bref tu nous fais un bel exemple de bêtise crasse.

      Par tes exemples tu montres qu’à l’époque l’église catholique contrôlait les différents aspects de la vie, de la naissance jusqu’à la mort : c’est elle qui enregistrait les naissances jusqu’à la révolution, c’est elle qui pouvait ou pas être enterré dignement ou pas, elle contrôlait l’enseignement pour contrôler les esprits pour imposer ses dogmes.
      IL faut se rappeler qu’à l’époque l’église catholique était intolérante, n’admettait pas d’opinion religieuse différentes de la sienne, l’inquisition, les guerres de religion, etc... sont les preuves de ce fait.

      La république s’en est bien pris au catholicisme pour libérer le peuple de l’emprise de cette institution totalitaire, intolérante, elle a transformé les actions de l’église en service public, qui ne dépendent pas de la soumission à une institution religieuse intolérante.
      Avec la république tout le monde peut faire enregistrer la naissance de ses enfants, aller à l’école sans se faire endoctriner par une idéologie particulière, permet l’accès à des soins de qualité (que même des américains viennent chercher), ne fait plus dépendre l’éducation d’une institution qui a été longtemps obscurantiste, etc....

      Entre ce qu’était le catholicisme avant la révolution et l’islamisme, il n’y a pas tant de différence question contrôle totalitaire, pas de différence entre les massacres de daesh et les massacres des cathares et ceux qui avaient le tord d’être dans la même ville qu’eux, ou les dragonnades.
      Bref tu défend contre la liberté et l’égalité de la république , l’équivalent chrétien de ce qu’est actuellement l’islamisme radical.


    • mmbbb 4 septembre 2016 10:37

      @marceau2 je reconnais bien la le dogmatisme des cathos je suis un ancien enfant de choeur, et j ai connu cet enferment de cette religion abruti. Giordano Bruno ne fut il pas brule connard Quant a la revolution, pourquoi l Abbatiale de Saint Denis fut elle saccagée  ? Si l’Eglise avait été le moteur de cette laicite, il n ’ y aurait pas eu autant de violence et de saccage des lieux sacres Je comprends Staline qui ancien séminariste n’aimait guere les religieux Allez le goupillon dans ton fion, a defaut des pretes qui s’enfilent des gamins . Relis l essai de Michel Winock avant de prendre les autres pour des cons Les eglises sont vides, tant mieux Tu es aussi aussi con que la Mouche du Coche c’est peu dire .


    • andromerde95 7 septembre 2016 14:31

      @epicure

      La révolution française laïcarde c’est 2 millions de morts, l’éducation publique républicaine c’est le lavage de cerveau des enfants qui ont l’idéologie laïcarde et républicaine foutue dans leur crâne, la république c’est la soumission de l’humain à ses pulsions de désirs égoïstes et cupides, c’est la soumission de l’homme à l’argent, etc...


      Autre chose : les historiens considèrent que le totalitarisme est né qu’avec tes potes athées, laïcs et païens : Staline, Mussolini et Hitler.


      Enfin, le massacre des cathares, c’est rien par rapport au nombre de tués au nom de l’islam et des droits-de-l’homme.



    • fred.foyn 29 août 2016 10:55

      Nice, ou sévit le décérébré-estrosi et sa bande des 40 voleurs...soutien sans condition du caïd de Neuilly, la petite boule puante de l’UMP...


      • fred.foyn 29 août 2016 12:11

        @Yvance77....oupssss..réponse des bas du front sur Agora ?


      • Taverne Taverne 29 août 2016 11:07

        « ici, on est catholiques ! »

        Comme je ne suis pas catholique (enfin, si, si on veut, on m’a baptisé sans mon accord), je dois m’attendre à être expulsé si je mets les pieds sur cette plage si je n’ai pas un comportement très catholique ?

        La plage devrait être interdite aux personnes qui agressent les autres, et spécialement les femmes sans défense  !

        Il s’agit bien de haine selon la définition que j’ai développée philosophiquement : la méthode dite des trois mots en « ime » :

        - attaque de l’estime de l’autre
        - attaque de l’intime de l’autre
        - attaque par des voies ultimes


        • christophe nicolas christophe nicolas 29 août 2016 14:20

          @Taverne


          Petit provocateur !

          Marie et Jésus ont-ils attaqué l’estime de l’autre et l’intime de l’autre par des voies ultimes ? Ceci dit, tu peux te garder ton cancer pour toi mais pourquoi inciter les autres à ton masochisme morbide ?

        • marceau2 (---.---.70.139) 29 août 2016 18:55

          @Taverne

          Tu sera expulsé si tu te ballades à poil ou que tu apparaît habillé couvert de la tête aux pieds. La laïcité, expression d’une civilisation aboutie mais ouverte, fait dans la nuance, dans le discernement. Elle oblige les gens à garder , à retenir , à dissimuler leurs croyances profondes, personnelles, intimes afin de se fondre dans les valeurs et les comportements communs admis de tous ou au moins du plus grand nombre. 

          On n’a pas le droit de faire du nudisme sur une plage public , on n’a pas davantage le droit de se couvrir de la tête aux pieds , ils faut que les gens qui vivent ensemble adoptent, tout au moins en apparences des valeurs communes, même si cela heurte la sensibilité , les goûts, les envies de certains. En public on doit se retenir, et ce n’est en aucun cas un espace de liberté, pris dans le sens ou chacun serait libre de faire ce qu’il veut !


        • Onecinikiou 29 août 2016 20:04

          @Taverne


          « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs » - De Gaulle (De Gaulle, mon père, Philippe De Gaulle, éd. Plon)

          Imparable, tout est dit.



        • Iren-Nao 30 août 2016 02:59

          @Onecinikiou
          Il y a en France ,comme un peu partout ,diverses communautes en libre circulation :
          Les Af ricains, sans doute deja trop nombreux qui se battent avec des maghrebins pour les places trop rares en Prison.
          Les Asiatiques jaunes viets ou Chinois qui en gros se melangent peu mais ne font chier personne.
          Des Thibetains dont je vous conseille d’eviter la gastronomie.
          Des indiens qui sont quand meme assez discrets.
          Des quantites mal gerees de migrants politiques et bien plus encore de migrants economiques que l’on laisse faire n’importe quoi par lachete.
          Mais quand meme le probleme c’est les Muz dont la religion n’est pas compatible avec nos moeurs.
          Le probleme ne fera que grandir et grossir jusqu’a ce que ca pete.
          Ne nous etonnons pas de la montee du sentiment anti Muz.
          Iren-Nao


        • epicure 30 août 2016 04:34

          @Taverne

          tu veux dire que le burkini, comme le voile intégral, est un outil de haine contre la femme en attaquant :
          - l’estime de la femme en la rendant inférieure socialement à l’homme,
          - la représentation intime de la femme en vilifiant son corps pour l’obliger à se couvrir totalement
          - par des voies ultimes en usant de menaces implicites ou explicites pour que les femmes se conforment et ne se rebellent pas.


        • Nérée (---.---.107.69) 30 août 2016 10:06

          @Taverne

          Aucune connerie ne nous sera épargnée ! Mais assumez vous si vous méprisez la culture qui vous a été transmise et que vous vous estimez mieux que ceux qui vous l’ont donné !

          Vous ne comprenez pas que l’aggression et la haine envers notre pays vient justement de ces femmes ? 

          La règle d’hygiène et de sécurité devrait prévaloir et être suffisante pour chasser ces femmes du lieu public dont elles violent les usages...sans autre forme de procès et sans intoxiquer la une des journaux avec des sujets aussi superficiels qu’ineptes. Les forcer à se dévêtir est sans doute excessif, quoique il y a vraiment ici des coups de pieds au cul qui se perdent !

          Et moi je ne vais même plus a la plage depuis que tous les crasseux nous innondent de leurs maladies.


        • César Castique César Castique 29 août 2016 11:09

          « Aujourd’hui, le capitalisme en crise produit et continuera à produire des « valeurs » de haine, de xénophobie, d’islamophobie etc. »



          Je vous rappelle que la Suisse qui ne connaît pas la crise*, a inscrit dans sa Constitution l’interdiction de construire des minarets, tandis qu’hier un sondage révélait que 71 % des Suissesses (69 %) et des Suisses (73 %) sont favorables à l’interdiction de la burqa.


          Le lien crise économique/rejet de l’Islam", est donc loin d’être établi 


          * On vient d’apprendre que les comptes 2015 de la Confédération, se sont soldés par un excédent de recettes de 1.7 milliards de francs (1.44 milliard d’euros) au lieu des 500 millions de déficit inscrits au budget -

          • Nérée (---.---.107.69) 30 août 2016 10:39

            @César Castique

            L’auteur de cet article de mauvaise foi ne sait même pas ce que c’est que le capitalisme ! Que les USA et l’UE ne sont plus des économies capitalistes !


          • epicure 31 août 2016 03:02

            @Nérée

            bien sûr que oui que le système est encore capitaliste : ce sont des grands groupes capitalistes qui mènent le monde, influencent les gouvernements.
            La part des rentiers, des 1% les plus riches etc... sont revenues au même niveau qu’avant la crise de 1929.
            Les règles budgétaires sont là pour servir les intérêts du capital.
            Le TAFTA est conçu pour les intérêts du capital.
            La concurrence « libre et non faussée », la libre circulation des capitaux et des migrants bons marchés, c’est pour les intérêts du capital.
            On privatise à tout va dans la plupart des pays.
            etc...

            Les politiques de ces 30 dernières années amenées par la révolution conservatrice de reagan et thatcher sont faites au service du capitalisme.


          • bibou1324 bibou1324 29 août 2016 11:20

            « la fraction la plus vulnérable, les femmes musulmanes »


            Le problème est là. Vous êtes arriéré et avez une vision complètement archaïque de la femme. Pour vous une femme est une petite chose sans défense que son homme doit protéger.

            En France laïque, une femme est l’égal d’un homme, elle n’a pas a être protégée, elle peut se défendre toute seule. Elle peut se mettre sein nus sur la plage, travailler dans le BTP et regarder un match de foot en sirotant une bière si elle en a envie. 

            La vision musulmane de la femme consiste à reléguer son rôle à celui d’objet appartenant à un homme. C’est contraire aux valeurs de la France.

            Certaines (rares) musulmanes voilées ont des postes à responsabilité. Pour la plupart, elles ont toujours les yeux baissées.

            Vous traitez les autres de haineux ou racistes mais vous refusez le dialogue sur ces points. On appelle ça de l’évitement en psychologie. On l’utilise quand on veut se mentir à soi même.

            • leypanou 29 août 2016 11:31

              @bibou1324
              Elle peut se mettre sein nus sur la plage : allez dire çà à celle qui a été agressée physiquement récemment je ne sais plus où.


            • voxpopuli voxpopuli 29 août 2016 14:14

              @bibou1324
              La femme égale de l’homme a donc le droit de se mettre seins nus sur la plage mais pas en burkini ?

              Pourquoi ?!

            • tf1Groupie 29 août 2016 14:23

              @voxpopuli

              Parce que les hommes ne vont jamais à la plage en burkini ...

              Ce qui est d’ailleurs choquant : pourquoi ne pas venir à la plage habillé en drag-queen ?
              Sur que les croyants de tous bords ne vont pas s’en offusquer.


            • Zolko Zolko 29 août 2016 14:23

              @voxpopuli : vous avez déjà vu un homme en burkini à la plage (ou à la piscine) ? Donc si les hommes n’ont pas le droit de mettre un burkini à la plage, les femmes non-plus.


            • lancelot3 (---.---.196.50) 29 août 2016 14:34

              @bibou1324

              Dans un pays musulman une femme qui s’assume est effectivement considérée comme une prostituée.
               C’est leur droit le plus strict, mais ici c’est pas comme ca et nous ne permettrons jamais qu’il en soit autrement .


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 août 2016 14:38

              @bibou1324
              « Pour vous une femme est une petite chose sans défense que son homme doit protéger.

               »

              Vous venez de donner la définition exacte des femmes par les féministes, d’où certains chassés croisés et réalignements savoureux, tels celui du Rossignol, où l’on cherche fiévreusement à déterminer qui, de la femme ou du musulman, est le plus victime.


            • lanied (---.---.251.64) 29 août 2016 16:31

              @Olivier Perriet
              Une femme qui défend l’Islam, c’est comme une dinde qui défendrait Noël.

               smiley


            • marceau2 (---.---.70.139) 29 août 2016 21:28

              @voxpopuli

              Parce que le burkini est un vêtement religieux porteur d’une idéologie qui traduit l’infériorisation, la dépendance, la soumission de la femme par rapport à l’homme et au reste de la société.

              Le foulard, la burka, le burkini sont le moyen, dans les sociétés musulmanes, de maintenir les femmes dans une situation de sujétions, de dépendance et de maintenir sous le contrôle des hommes en les coupant , en les isolant du reste de la société.

               


            • Crab2 29 août 2016 11:26

              Enfourlardées et enburkinidées

              Toute personne motivée pour défendre les " Droits de la Femme et de la Citoyenne " se verra accusée de racisme ou d’islamophobie
              Paroles paroles  : depuis Mitterrand « nos » gouvernants français issus gauches, des centres et des droites par électoralisme ou lâcheté ont tout fait progressivement de compromis en compromis pour introduire la religion dans la politique en cédant aux pires pressions des hiérarchies monothéistes ;
              avec une préférence marquée de « nos » gouvernants socialistes pour...
              Suites  :

              http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/08/enfourlardees-et-enburkinidees.html

              ou sur

              http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/08/29/enfourlardees-et-enburkinidees-5841099.html




              • Spartacus Spartacus 29 août 2016 11:30

                La relation aux autres, et le paraître aux autres qu’impose l’Islam a ses adeptes pose aujourd’hui un problème de société.


                L’Islam démontre surtout qu’il ne considère pas respectueusement la liberté des gens qui les entoure et leurs femmes.

                Qu’une personne aille sur une plage voilée, dans son coin, après tout pourquoi pas. La France est un pays de liberté.

                Qu’une personne aille sur la plage ou au dessus sur l’esplanade ont été tués 115 personnes par un adepte qui a affirmer tuer au nom de l’Islam, visiblement sans serviette de plage et dans l’intention délibérée de se montrer en martyre ne contribue certainement à rendre cette religion sympatrique.

                C’est comme si un American venait 1 mois après Nakasaki, se pavaner devant les décombres avec un drapeau américain sur son T-shirt...

                C’est juste irrespectueux du deuil des habitants de Nice. 

                • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 août 2016 14:41

                  @Spartacus

                  quand vous quittez les sentiers battus de votre discours libéral prémaché vous êtes bien meilleur ! smiley


                • flourens flourens 29 août 2016 11:51

                  j’adore le mot islamophobie, le défouloir de touts ceux qui veulent nous imposer leur religion
                  alors moi je dis que les femmes burkinisée font de l’athéeophobie, et cela est contraire à mes intimes convictions, donc, comme vous le faites, je veux que ces convictions soient respectées et demande de ne pas avoir de sacs sur la plage
                  de plus, le discours du rédacteur est bien simpliste et je lui pose la question, la femme bonne musulmane, donc voilée de la tête aux pieds a-t-elle le choix de venir en bikini sur la plage, si effectivement elle peut le faire, chacun pouvant se vêtir comme il veut, cela ne pose pas de problème mais si elle ne le peut pas, invoquer la liberté pour priver les femmes de liberté, il n’y a que les musulmans pour faire cela
                  pas de liberté aux ennemis de la liberté, je pense que c’est Marat

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mohamed Belaali


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès