• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Sayed Hasan Salah Lamrani (Sayed 7asan) 1er janvier 2016 19:48

@toubab
Sous la couche épaisse d’ad hominem et d’esbroufe, il y a quand même un semblant d’argument, donc répondons-y.
L’accent est porté sur la distinction conceptuelle indéniable entre les actions de l’Etat et celles des particuliers. Oui, une mort violente due au grand banditisme ne diffère pas fondamentalement d’une mort violente due au terrorisme : si on prend l’exemple de la guerre des gangs à Chicago, on retrouve la même violence et des chiffres comparables. Par contre, quant les agents de l’Etat saccagent les droits au nom du droit, il y a bien plus matière à s’indigner en tant que citoyens, car « nos » élus ont quand même plus de comptes à nous rendre que les terroristes ou autres bandits, dont il faut s’occuper comme il se doit bien sûr, mais si c’est en piétinant ceux qu’on prétend protéger, à savoir les citoyens innocents, là est l’infamie.
Le propos est celui-ci : une injustice commise par un agent de l’Etat est infiniment plus grave et dangereuse que celles commises par des particuliers, si violentes soient-elles, et on pourrait même aller plus loin en disant que 135 morts par le fait de terroristes sont moins graves pour la société dans son ensemble que des morts ou blessures dues à des « bavures » policières (endémiques et systématiquement couvertes, et même encouragées par la hiérarchie des officiers & politiques). Car aucune société, même idéale, ne peut se prémunir du danger criminel ou terroriste, alors que le respect des droits élémentaires des citoyens est son but fondamental, et c’est sur cela qu’il faut la juger, en tous temps.
Si, toujours sur le plan conceptuel (car on a bien vu que même sur le plan des résultats, c’est une imposture et de l’huile sur le feu) on pense que la sécurité des citoyens est l’alpha et l’oméga, alors faisons une pétition pour instaurer la société orwellienne de 1984. Ces Messieurs qui n’ont rien à se reprocher n’objecteront pas à ce qu’on les fouille et dévaste leur appartement à n’importe quelle heure du jour et de la nuit au nom de la sécurité collective, qu’une caméra les filme jour et nuit, etc.
Répondez à ce qu’on dit, pas à côté et/ou en l’air. Ou alors, assumez complètement ce que vous dites : plaignez-vous du fait que « musulman » ou même « suspect » n’est pas encore un délit, ni un crime, etc.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès