• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

SEPH

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 24/05/2010
  • Modérateur depuis le 02/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 19 1083 777
1 mois 2 15 47
5 jours 1 7 13
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 16 9 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • SEPH 19 juin 20:47

    @lloreen
    Ce qui apparait c’est que le parlementarisme, la démocratie représentative et même le système électoral dans son ensemble ne conviennent plus à beaucoup de gens.

    En effet, plus encore que d’habitude, ce sont bien les classes populaires qui ont fait massivement la grève de l’isoloir.

    Je connais beaucoup de gens qui ne sont pas allez voter et qui ne sont pas content, ces gens là sont écœurés de la classe politique soumise à l’argent et à la finance.

    Ils ne font pas confiance aux hommes politiques.

    Rien ne dit que demain ils ne lutterons pas contre les lois scélérates de Macron sur le droit du travail, les libertés, les salaires,......


  • SEPH 19 juin 15:20

    @fred
    Précision sur cette turpitude :

    Le contexte : irrégularités constatées, décomptes des voix contestées, procès-verbaux non signés, large avantage pour la France Insoumise (jusqu’à 60%) dans des bureaux où Farida Amrani avait des assesseurs, recomptage des bulletins en mairie d’Evry avec interdiction à la presse et à la France Insoumise d’y assister, chahut dans le hall de la mairie où un Valls, défait, a parlé devant des citoyens le traitant de tricheur (sans qu’il les interpelle en retour, ce qui n’est pas dans ses habitudes), appel aux forces de l’ordre , recours déposé par la candidate.

    La loi électorale veut que les bulletins soient détruits après recomptage. L’ont-ils été ? Et si oui, où ? Dans une salle fermée aux curieux (opposants, médias) ? Quoi qu’il en soit, c’est le Conseil constitutionnel qui tranchera.

    Source : https://www.legrandsoir.info/legislatives-edito-dans-l-huma-declaration-de-jean-luc-melenchon-et-urgente-necessite-de-dissoudre-du-conseil-constitutionnel.html


  • SEPH 19 juin 12:34

    @fred
    Un « bidochon » de haut vol : E. Valls
    Valls dit avoir emporté l’élection avec seulement 139 voix d’avance sur son adversaire (soit 50,3% des voix).

    Alors que Valls a annoncé sa victoire dans la soirée du 18 juin : Bruno Piriou, conseiller général communiste de l’Essonne, a déclaré soupçonner des tricheries dans la première circonscription de l’Essonne. « Nous n’avons aucune confiance dans Manuel Valls », a-t-il tenu à préciser.

    L’adversaire de Manuel Valls, la candidate pour la France insoumise (FI) Farida Amrani, a elle aussi revendiqué la victoire et a annoncé un recours.

    « On a demandé à recompter les bulletins. On nous a dit qu’ils ont été déchirés », a déclaré Farida Amrani et Bruno Piriou.

    Bizarre, vous avez dit bizarre. Pourquoi cette précipitation pour déchirer des bulletins, alors que les PV ne sont pas signés par les deux candidats  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • SEPH 19 juin 12:02

    @lloreen
    Votre commentaire est très pertinent.

     On s’achemine vers des événements pas très rassurants. Le trio satanique OTAN-BCE-Bruxelles veut imposer son Macron comme hier son Juppé. Candidat du triangle magique Rothschild-Drahi-Soros, 

    Le pouvoir en place a pour mission de saborder ce qui reste de libertés au nom de la lutte contre la terreur qu’il a lui-même créée en collaborant à toutes les guerres impérialistes du Moyen-Orient ; le pouvoir actuel a pour mission de vendre ce qui reste de patrimoine national, d’industries et de bijoux de famille ; le pouvoir actuel a pour mission de satisfaire les ogres et les fous de Bruxelles en remboursant la dette immonde que leur euro a créée et a fait gonfler pour le profit des banquiers de Goldman Sachs (où pantouflent Issing, Rasmussen, Barroso et consorts) ; le pouvoir actuel doit liquider les droits sociaux et le droit du travail, et ce qu’il en reste.

    Nous ne savons pas encore si cette abstention est un gage de soumission ou de rébellion froide et silencieuse.

    On saura donc bientôt si la France actuelle se soumettra ou se relèvera contre la rage des élites devenues folles.


  • SEPH 19 juin 10:16

    @jaja

    « Des manifestations sont prévues dans toute la France et ce n’est qu’un début.... » ; C’est très bien.

    Je vous soumet l’article pertinent de Nicolas Bonnal :

    Abstention ou soumission française ?

    "On s’achemine vers un événement pas très rassurant. Le système est devenu tyrannique et voudrait coffrer les gens qui ne lisent pas Le Monde. Le trio satanique OTAN-BCE-Bruxelles veut imposer son Macron comme hier son Juppé. Candidat du triangle magique Rothschild-Drahi-Soros, le vendeur d’Alstom est l’enclume rêvée où le marteau du capital mondialisé aplatira ce qui reste de France libre.

    La nouvelle caste cruelle qui se met en place sous le label d’européen ou de libéral-libertaire n’a plus peur des obstacles.

    Guy Debord :

    « Il faut conclure qu’une relève est imminente et inéluctable dans la caste cooptée qui gère la domination, et notamment dirige la protection de cette domination. En une telle matière, la nouveauté, bien sûr, ne sera jamais exposée sur la scène du spectacle. Elle apparaît seulement comme la foudre, qu’on ne reconnaît qu’à ses coups. Cette relève, qui va décisivement parachever l’œuvre des temps spectaculaires, s’opère discrètement, et quoique concernant des gens déjà installés tous dans la sphère même du pouvoir, conspirativement. Elle sélectionnera ceux qui y prendront part sur cette exigence principale : qu’ils sachent clairement de quels obstacles ils sont délivrés, et de quoi ils sont capables.  »

    Les obstacles dont on est délivrés, ce sont clairement les élections. »

    C’est aussi le futur qui m’intéresse ici. Le pouvoir en place a pour mission de saborder ce qui reste de libertés au nom de la lutte contre la terreur qu’il a lui-même créée en collaborant à toutes les guerres impérialistes du Moyen-Orient ; le pouvoir actuel a pour mission de vendre ce qui reste de patrimoine national, d’industries et de bijoux de famille (on n’est pas le Venezuela, comme a dit Manu) ; le pouvoir actuel a pour mission de satisfaire les ogres et les fous de Bruxelles en remboursant la dette immonde que leur euro a créée et a fait gonfler pour le profit des banquiers de Goldman Sachs (où pantouflent Issing, Rasmussen, Barroso et consorts) ; le pouvoir actuel doit liquider les droits sociaux et le droit du travail, et ce qu’il en reste.

    Nous ne savons pas encore si cette abstention est un gage de soumission ou de rébellion froide et silencieuse.

    On saura donc bientôt si la France actuelle se soumettra ou se relèvera contre la rage des élites devenues folles. Nietzsche disait que chez le petit peuple l’appétit vient en mangeant ; mais chez les riches aussi, surtout depuis les années 80 de Mitterrand-Fabius. Et les plénipotentiaires du capital mondialisé qui nous dirigent ont de plus en plus faim.

    La suite est simple : le peuple se soulèvera ou on le dissoudra."

    Nicolas Bonnal


    Source : http://reseauinternational.net/abstention-ou-soumission-francaise/







Palmarès